Etude, coronavirus pourrait avoir comme origine la soupe de chauve-souris toujours consommée en chine

Le coronavirus aurait fait son apparition en décembre sur un marché de la ville de Wuhan, en Chine. Depuis, les autorités chinoises ont mis la ville épicentre en quarantaine pour limiter la propagation de l’épidémie. Malgré les précautions mises en oeuvre, le coronavirus a atteint plusieurs pays d’Asie, mais aussi les Etats-Unis, la France ainsi que l’Australie. L’inquiétude est à son comble et les chercheurs tentent de déceler l’origine de cette épidémie.

Crédit : Capture réseaux sociaux

Selon une étude, le nouveau coronavirus aurait pu prendre naissance chez la chauve-souris. Un plat consommé illégalement dans le marché de Wuhan qui est au centre de toutes les attentions.
Selon une étude génétique publiée mardi, le nouveau coronavirus aurait pu prendre naissance chez la chauve-souris. La revue de l’Académie chinoise des sciences relève en effet que le nouveau virus est très similaire à une souche virale présente chez ces animaux nocturnes volants.

Coronavirus : peut-on vraiment se protéger avec un masque ?

En principe interdit de consommation, l’animal figure pourtant sur une liste de 112 produits offerts à la vente par un des commerçants du marché de Wuhan, comme en atteste des images partagées sur les réseaux sociaux.

Le volatile serait ainsi « le réservoir » du virus, mais cela ne signifie pas qu’il l’aurait directement transmis à l’homme. Un article du Journal of Medical Virology affirme mercredi que le serpent pourrait servir d’intermédiaire avec l’être humain.

Source:santeplusmag.com