Coronavirus : « 40% à 70% de l’humanité sera infectée », estime un scientifique de Harvard

ANTICIPATION – L’épidémiologiste Marc Lipsitch, de l’université américaine de Harvard, prédit que le coronavirus « ne pourra finalement pas être maîtrisé » et qu’il infectera jusqu’à 70% de l’humanité d’ici un an.

La propagation de l’épidémie de Covid-19 a fait un bond ces derniers jours hors des frontières chinoises. Au 25 février 2020, on dénombre 977 cas confirmés et 10 décès en Corée du Sud. L’Iran est passé de zéro à 61 cas confirmés et 15 morts en l’espace de quelques jours. En Europe, l’Italie est à présent le foyer de l’épidémie le plus important avec 270 cas confirmés et 7 morts, essentiellement dans le nord du pays, en Lombardie. L’origine des nouveaux cas en Italie et en Corée du Sud n’a pas pu encore être déterminée.

Le coronavirus : la crainte d’une pandémie à venir

Tedros Adhanom, directeur général de l’OMS, a évoqué lors d’une conférence de presse à Genève une « éventuelle pandémie ». En Europe, le coronavirus a déjà touché plusieurs pays dont l’Espagne, le Danemark, la France, l’Italie, la Belgique, la Suisse, la Grèce, l’Autriche ou encore la Croatie. En Corée du Sud, on compte 1595 cas de contamination et 13 décès. En Italie, ce sont 374 personnes qui ont été infectées avec 12 morts recensées. En France, après la mort d’un touriste chinois âgé de 80 ans à Paris, un deuxième décès a été recensé dans l’Oise, souligne le journal Le Monde. Il s’agissait d’un enseignant âgé de 60 ans qui a été admis en urgence à l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris. Mais d’après Arnaud Fontanet, épidémiologiste, « la France est bien préparée et elle a pour l’instant eu de la chance ». Des propos qui se veulent rassurants face à la psychose qui pèse actuellement dans l’Hexagone.

Comments

0 comments