En Chine, la crainte d’une nouvelle vague de coronavirus

Si les transmissions locales ont officiellement « pratiquement cessé », les cas de contaminations importés risquent de confronter Pékin à une nouvelle vague épidémique, selon les autorités sanitaires.

Nombre de cas en baisse, mais…
Alors que le pays semble avoir enrayé la propagation du coronavirus grâce à des restrictions drastiques qui ont paralysé le pays pendant deux mois, une journée de deuil national sera organisée samedi en hommage aux « martyrs » qui ont trouvé la mort en luttant contre l’épidémie, a rapporté séparément l’agence de presse officielle Chine Nouvelle.

Depuis un pic de la crise sanitaire en février, la Chine continentale a vu le nombre de cas quotidiens diminuer nettement, ce qui a permis à Pékin de pousser à une reprise des activités industrielles du pays. Mais de hauts représentants craignent toujours une seconde vague d’infections, alors que des dizaines de cas du Covid-19 impliquant des voyageurs venus de l’étranger continuent d’être recensés quotidiennement.

“Restez chez vous” : quand le confinement s’impose
Plusieurs pays du monde entier ont adopté cette mesure exceptionnelle qui consiste à inciter les gens à se confiner chez eux. Le mot d’ordre, “restez chez vous”, s’avère essentiel face à cette épidémie de coronavirus. Aujourd’hui, on considère que plus d’un tiers de la population mondiale est appelé à rester chez soi en vue de limiter la contagion à grande échelle. En Italie, le bilan de l’épidémie s’élève à plus de 11 500 morts, incitant le premier ministre Giuseppe Conte à limiter les déplacements de la population au strict minimum. Par crainte de reproduire un scénario similaire, la France a également adopté des mesures drastiques pour endiguer l’épidémie. Après avoir annoncé un confinement de deux semaines, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé le vendredi 27 mars une prolongation de cette mesure jusqu’au 15 avril. Par ailleurs, l’Asie, qui avait connu une baisse des cas de Covid-19, craint d’être frappée par une deuxième vague de contaminations. Appel au civisme et au patriotisme et mobilisation des forces de l’ordre sont mis en œuvre pour inciter le monde à se confiner.

Comments

0 comments