Une mère montre comment utiliser le soutien-gorge en masque pour se protéger

La nonagénaire, ancienne coiffeuse, confectionne ses masques avec des petits bonnets. Son médecin l’a encouragée à le faire.

Ancienne coiffeuse située au 22, rue de la République à Saint-Xandre (au nord de La Rochelle), Mady, 90 ans, vit encore chez elle. A la même adresse que son ancien salon. Le confinement, il est hors de question de ne pas le respecter.

Pour autant, cette nonagénaire qui vous appelle « mon chéri » dès la première rencontre et qui « adore « Sud Ouest », car ce journal a toujours parlé de mon ancienne activité en bien, et parce que j’y apprends plein de choses », rencontre encore beaucoup de monde.

« Mon médecin vient me voir souvent et puis des personnes me livrent régulièrement plein de bonnes choses à manger. Par respect pour eux et pour me protéger, j’ai donc décidé de fabriquer mes propres masques avec de vieux soutien-gorges. »

Encouragée dans sa démarche par son médecin traitant, Mady nous explique comment elle procède. « Il faut prendre des petits bonnets car ils se fixent mieux au visage. Ensuite, je les coupe en deux avec une grosse paire de ciseaux et je les attache avec les bretelles. C’est très simple et à la portée de tous. »

L’ancienne coiffeuse bardée de prix par le passé s’en est fabriqué deux. « Je les lave à chaque fois que je m’en suis servi. » Soutenez Sud Ouest et le journalisme de proximité : abonnez-vous à partir de 1€ par mois.

Source :sudouest

Comments

0 comments